Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

celle que je ne suis pas, vanyda

30 Septembre 2012 , Rédigé par Marie Publié dans #BD jeunes

     celle-que-je-ne-suis-pas1

Celle que je ne suis pas, Vanyda

Dargaud, 2008

 

    Valentine est une collégienne de 14 ans qui vit avec sa mère. Ses parents se sont séparés quand elle avait six ans. Elle ne voit pratiquement plus son père.  Elle a des préoccupations de son âge : les fêtes, les garçons, le collège... et les copines. Comme toutes les jeunes filles, elle fait partie d'un groupe de copines et a une meilleure amie, Emilie. Mais pas facile de s'affirmer à cet âge-là, quand le paraître a autant d'importance.

Le premier tome s'ouvre sur un moment tant redouté : la rentrée des classes avec son lot d'interrogations, d'espoir de changement ou d'éternel recommencement. Par chance, cette année Valentine se retrouve dans la même classe que ses copines. 

 

Cette trilogie est une jolie surprise parce que beaucoup se reconnaitront dans le personnage de Valentine et ce fut mon cas. Vanyda parvient à rendre crédible Valentine avec son ennui, ses errances, son envie de faire comme les autres même si elle pense autrement.celle-que-2

J'ai lu (pour ne pas dire dévoré) les 3 tomes à la suite et on s'attache très vite à cette galerie de jeunes ados et surtout à Valentine. Elle sait au fond d'elle-même qui elle est, il lui faut juste un peu de temps pour s'affirmer, se défaire aussi des liens d'amitié qui, à cette période, prennent parfois plus de place qu'on ne le voudrait.     

 

Dans le tome 2, Celle que je voudrais être, Valentine entre au lycée mais sans sa bande de copines qui se retrouvent éparpillées dans différentes classes. Malgré sa réticence et sa timidité, elle est amenée à aller vers les autres et à créer des liens d'amitié avec des gens différents. Partagée entre sa vie d'avant et celle qu'elle est en train de se contruire lentement, Valentine expérimente, s'oppose, commence à faire ses propres choix.

9782505011477-couv-I400x523.jpg

 

Le tome 3, Celle que je suis est celui de l'apaisement, d'un début de sérénité. Peu à peu, Valentine se débarrasse de ses vieux démons, elle acquiert davantage d'assurance et s'ouvre aux autres.

 

Vanyda livre une belle et juste évocation des affres de l'adolescence, des liens d'amitié parfois ambigus, de la difficulté à être soi. Elle dépeint le quotidien de ces ados avec bienveillance et authenticité. J'ai retrouvé avec plaisir tous ces petits moments que j'avais oublié : les parties de baby-foot, les mouvements de grève entre vrai engagement et canettes de bières, les premiers émois amoureux, les premières fêtes alcoolisées... Le talent de Vanyda est aussi d'inclure par petites touches des réflexions plus profondes sur l'absence du père de Valentine, ses difficultés à communiquer avec sa mère et les blessures qu'elle garde en elle.

Cette trilogie est une excellence chronique de l'adolescence qui réussit à éviter les clichés et va à l'essentiel. A découvrir !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Isa 03/10/2012 20:58


Une très bonne série qui a le mérite d'être très réaliste et très attachante.

Marie 05/10/2012 11:54



Oui, je suis du même avis !



Theoma 02/10/2012 19:54


euh... l'immeuble d'en face :)

Marie 02/10/2012 20:59







Theoma 02/10/2012 19:53


j'aime bcp cette trilogie également. L'appartement d'en face est à découvrir aussi !

Marie 02/10/2012 21:01



A voir tous les avis positifs, je vais la lire !



bouma 02/10/2012 09:11


j'avais bien aimé L'immeuble d'en face du même auteur alors je tenterais bien cette trilogie.


PS. ça m'a perturbé que tu es changé les colonnes ;-)

Marie 02/10/2012 15:23



Je pense qu'elle te plairait! Moi, il faut que je lise L'immeuble d'en face...


J'ai encore envie de changer mon blog, mais je ne m'y connais pas assez en html et tout le blabla alors je fais de petits changements !


 



Sophie 01/10/2012 21:53


Je l'ai lu et j'ai aimé aussi. Je pense que tous les ados peuvent se retrouveer dans ces personnages.

Marie 02/10/2012 15:26



Exactement, j'ai revécu un certain nombre de moment de mon adolescence qui n'est pas si loin que ça !