Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découvrons Yoko Ogawa

25 Août 2010 , Rédigé par Marie Publié dans #Challenges

9782742756513.jpg

 

La formule préférée du professeur de Yoko Ogawa

Actes Sud, 2005

 

La 4ème de couverture :

 

Une aide-ménagère est embauchée chez un ancien mathématicien, un homme d'une soixantaine d'années dont la carrière a été brutalement interrompue par un accident de voiture, catastrophe qui a réduit l'autonomie de sa mémoire à quatre-vingts minutes.

Chaque matin en arrivant chez lui, la jeune femme doit de nouveau se présenter - le professeur oublie son existence d'un jour à l'autre - mais c'est avec beaucoup de patience, de gentillesse et d'attention qu'elle gagne sa confiance et, à sa demande, lui présente son fils âgé de dix ans.

Commence alors entre eux une magnifique relation. Le petit garçon et sa mère vont non seulement partager avec le vieil amnésique sa passion pour le base-ball, mais aussi et surtout appréhender la magie des chiffres, comprendre le véritable enjeu des mathématiques et découvrir la formule préférée du professeur...

 

Mon avis :

 

J'ai découvert cet auteur grâce au challenge organisé par Pimprenelle et j'ai choisi ce titre au hasard avec tout de même une certaine appréhension parce que les maths et moi, c'est pas trop ça...

Et quelle surprise ! j'ai découvert une histoire belle et émouvante avec des personnages attachants. Il y a d'abord, l'aide-ménagère pleine d'admiration et de tendresse pour ce vieil homme dont la mémoire est restée bloquée en 1975 et qui ne peut se souvenir des évènements immédiats que pendant 80 minutes. Puis son fils, le jeune Root qui, du haut de ses dix ans se prend d'affection pour le vieil homme.  

Et surtout, il y a ce professeur qui voue une passion aux mathématiques et qui la transmet avec patience et beauté car oui, dans La formule préférée du professeur, une démonstration de mathématiques, c'est beau !

Je dois dire que j'ai été un peu moins sensible à cet aspect là... ce qui m'a surtout plu c'est la relation entre Root et le mathématicien. Au contact du jeune garçon, le vieil homme s'ouvre davantage, chacun apportant quelque chose de précieux à l'autre.

Bref, même si ce livre n'est pas un "coup de coeur", j'ai bien apprécié cette lecture !

 

  logo-ogawa

 

Pour découvrir d'autres avis sur les ouvrages de Yoko Ogawa c'est ICI (29 participants tout de même!)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Azilis 25/08/2010 20:27



Un titre qui a rejoint ma LAL. Je découvre ton blog aujourd'hui et je risque te rendre visite régulièrement! je suis tout comme bibliothécaire jeunesse!



Marie 26/08/2010 13:27



Merci de ta visite Azilis ! Je découvre ton blog aussi et j'aime beaucoup (j'y ai vu une petite vidéo "spécial bibliothécaires" bien sympathique ;-) !



Noukette 25/08/2010 14:40



Pour l'instant, de tous les billets que j'ai lus, c'est le livre qui me tente le plus ! Bien plus que celui que j'ai choisi en tous cas ! ;-)



Marie 25/08/2010 17:09



Si tu as l'occasion de le lire, n'hésite pas et puis lire une démonstration de maths dans un roman c'est original!!



zorane 25/08/2010 10:36



Ce titre-là me tente moins



Marie 25/08/2010 17:25



Faut dire que le côté mathématique du livre avec démonstrations et formules n'est pas très attirant!!



Cistu 25/08/2010 09:54



En lisant ton blog, j'avais noté le nom de cette auteure... Hier j'ai pris Le musée du silence et Grossesse, le second histoire de me replonger avec émotion dans mes souvenirs de l'an dernier !!!! A la bibliothèque ils avait aussi La formule préférée du Professeur...


Je verrai comment je plonge dans son univers...



Marie 25/08/2010 17:01



J'ai hâte de lire ton avis car c'est le premier livre que je lis de cet auteur !



lasardine 25/08/2010 09:12



ce livre n'a pas été un coup de coeur pour moi, loin de là, la faute aux chiffres! je n'ai pas été sensible à leur magie!


mais tout de même, j'ai bien aimé l'ambiance du roman ainsi que le message passé!



Marie 25/08/2010 16:59



Je trouve aussi que c'est la relation entre les personnages qui est le plus intéressant