Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les ombres grandissent au crépuscule

11 Décembre 2012 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans jeunes

 

les-ombres-grandissent-au-crepuscule-henning-mankell-karin-.gif

Les ombres grandissent au crépuscule, Henning Mankell

Seuil jeunesse, octobre 2012

 

"Depuis que sa mère l’a abandonné, Joël, 12 ans, vit seul avec son père bûcheron dans le nord de la Suède. Mal à l’aise avec les enfants de son âge, il se réfugie dans les histoires qu’il invente et se rêve en pirate ou en Geronimo.

Renversé par un bus alors qu’il traversait sans regarder, Joël se relève indemne. Miraculé ! Dès lors, il se persuade qu’il doit faire une bonne action pour remercier celui qui a sauvé sa vie. Il cherche donc un mari pour Gertrude, une voisine esseulée qu'une opération ratée a laissé sans nez."

 

J'ai reçu ce livre dans le cadre de l'opération Masse critique organisée par Babelio et si ce titre faisait partie de ma sélection, c'est parce que j'étais curieuse de lire un roman jeunesse écrit par Henning Mankell que je connaissais surtout pour ses romans policiers mettant en scène le célèbre commissaire Kurt Wallander.

Les ombres grandissent au crépuscule racontent l'histoire de Joël, un jeune garçon à l'imagination fertile qui décide de tout mettre en oeuvre pour trouver un mari à Gertrude. S'il se sent investi de cette mission, c'est parce qu'il pense devoir accomplir une bonne action après avoir survécu à un terrible accident. Il va alors développer tout un tas de scénarios possibles pour remplir son objectif.

Le récit de Mankell oscille entre des moments drôles liés à la candeur de Joël et des instants plus cruels avec ce personnage de Gertrude, une femme défigurée et pauvre qui garde encore espoir. Car finalement, Joël fait plus de mal que de bien, sa bonne action renforce encore la peine de son amie Gertrude. Mais c'est aussi ce qui permet à Joël de grandir, même si ça signifie abandonner ses rêves, il prend conscience que tout n'est pas si simple dans la vie réelle.

Malgré cela, le personnage de Joël est très attachant, il nous entraîne avec facilité dans sa bulle, ce petit monde qu'il s'est crée où il est tour à tour pirate ou super héros. Son univers est fantaisiste et souvent proche de l'onirisme mais j'attendais davantage d'aventures et de péripéties, j'ai trouvé que le texte manquait de rythme et d'un peu de pep's. Ce fut donc pour moi une lecture en demi-teinte.

 

Merci à Babelio et aux éditions du Seuil jeunesse pour cet envoi et mille excuses pour le retard !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Noukette 21/12/2012 00:55


Je suis très curieuse de découvrir ce titre jeunesse de Mankell !

Marie 22/12/2012 21:12



Uu peu déçue pour ma part...