Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le vase où meurt cette verveine, Frédérique Martin

14 Octobre 2012 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans adultes

78328202_o-copie-1.jpg

Le vase où meurt cette verveine, Frédérique Martin

Belfond, août 2012

 

4ème de couverture :

" Parce que leurs enfants ne peuvent les accueillir ensemble lorsque Zika doit aller se faire soigner le coeur, Joseph et sa femme se retrouvent séparés après plus de cinquante-six années de vie commune. Lui est accueilli chez son fils Gauthier à Montfort, elle chez sa fille Isabelle à Paris. Commence alors entre eux une relation épistolaire qui voit s'éloigner la perspective de leurs retrouvailles et se déliter leur univers. En se rebellant contre cette séparation forcée, Zika et Joseph découvrent la face cachée de leurs enfants et leurs propres zones d'ombres. Jusqu'au drame final, ou ils devront affronter le désastre humain qu'ils ont engendré."


Un peu d'avis :

Zika et Joseph ont toujours vécu ensemble et à plus de 70 ans, ils s'aiment comme au premier jour. Leur séparation doit être momentanée, en tout cas c'est ce qu'ils espèrent alors en attendant, ce couple attendrissant communique par lettres. Ils parlent de leur amour, évoquent leurs souvenirs, leur vie chez leurs enfants... 

Puis peu à peu, le malaise s'installe par petites touches : les absences prolongés de leur fils, ses disputes avec sa femme, le caractère possessif de leur fille et ses reproches. Leur correspondance se fait plus triste et désespérée, chacun se retrouvant prisonnier dans sa propre famille. Jusqu'au drame qui m'a laissée sans voix.

J'avoue ne pas avoir vraiment saisi où l'auteur voulait en venir ni ce qu'il fallait penser de ce dénouement. J'ai apprécié lire les lettres de Zika et Joseph et découvrir leur vie, leurs difficultés et comprendre la douleur de leur séparation mais la chute de l'histoire bouscule et laisse un goût amer d'étrangeté et de mal-être.

Du coup, j'ai vite commencé la lecture d'un autre roman, Barbe bleue d'Amélie Nothomb mais côté étrangeté, là encore je suis servie ! 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

l'or des chambres 21/10/2012 15:56


Aifelle en avait parlé elle aussi et m'avait donné envie de le lire mais il y a cette fin qui, il me semble et tu sembles le penser toi aussi, tombe un peu comme un cheveu sur la soupe... C'est
dommage, il me semble que ça rend un peu cette lecture grand-guignolesque... je me trompe ? Bon dimanche Marie

Marie 21/10/2012 17:02



Oui c'est tout à fait l'impression que ça laisse et c'est vraiment dommage parce que le propos était assez original, c'est un roman bien écrit avec beaucoup de sensibilité mais la chute est
complètement improbable et pas du tout à l'image du reste du livre....



Vonnette 17/10/2012 22:00


Ta critique me donne la chair de poule...Je ne vais pas le lire ! 


 

Marie 20/10/2012 19:35



Je te comprends, difficile de le conseiller !



Jul 15/10/2012 20:06


pour info je suis en train de lire Princesse Vinyle et ca me plait bien !! en voila une idee de roman ado!gros bisous

Marie 20/10/2012 19:32



merci Jul, je note le titre !



Jul 14/10/2012 18:38


mince ! Toi qui étais emballée par le titre et le pitch, te voilà déçue ?!



J'espère qu'Amélie Nothomb te ravira...j'ai un peu laissé tombé sa lecture sur les derniers opus qu'elle a sorti mais j'avais tellement adoré les premiers...


bonne lecture !

Marie 15/10/2012 19:03



Ouais je suis déçue et par le Amélie Nothomb aussi...


je vais devoir recommencer à lire du roman ado!